OPTIMED logo
Achevés

SITE WEB DU PROJET

http://www.optimedproject.eu/

SITE WEB DU PROGRAMME

http://www.enpicbcmed.eu/

Budget

1.999.403,13 €

Chronologie

31/12/2013 - 30/12/2015 https://www.ascame.org/wp-content/uploads/2020/01/OPTIMED-Summary.pdf

Documentation

Projet

Rationaliser les voies maritimes de la Méditerranée : des ports du sud-est au nord-ouest

Objectifs

Le projet OPTIMED vise à promouvoir de nouvelles opportunités, installations, outils et compétences pour améliorer le réseau commercial entre les rives nord de l’arc de la Haute-Tyrrhénienne et les rives est et sud de la Méditerranée, améliorant ainsi les connexions commerciales et les relations entre les opérateurs publics et privés dans le secteur du transport maritime et de la logistique du Liban, de l’Italie, de l’Espagne et de la France (Objectif général).

Pour atteindre l’objectif susmentionné, une plate-forme logistique virtuelle innovante structurée autour de ports renforcés en tant que plateformes Ro-Ro sera mise en œuvre (Objectif spécifique).

Secteurs

  • L’économie bleue
  • Entreprises
  • Construction et infrastructures
  • Logistique
  • Maritime
  • Commerce

Target groups

  • Opérateurs d’entreprises
  • Courtiers maritimes
  • Organisations internationales
  • Institutions publiques dans le domaine du transport maritime
  • Compagnies maritimes

Bénéficiaires

  • Organisations de soutien aux entreprises (OSE)
  • Sociétés
  • Décideurs (niveaux local, régional et national)
  • Organisations internationales
  • Services publics & Infrastructures
  • Petites et moyennes entreprises (PME)

Budget

1.999.403,13 €

90 % – Union européenne (IEVP CT MED)
10 % – Cofinancement de projets

Chronologie

31/12/2013 - 30/12/2015

Réalisations

  • Conception d’un système alternatif de réseau basé sur des concentrateurs par la création et l’analyse d’une base de données contenant des informations sur l’origine et la destination des marchandises pour chaque port dans les zones géographiques examinées.
  • Conception préliminaire des nouvelles installations portuaires de Porto Torres (Italie) et de Beyrouth (Liban), prévues pour améliorer leurs performances en tant que plateformes RO-RO dans le cadre du réseau de transport de marchandises.
  • Conception, développement, mise en œuvre et test d’une plate-forme virtuelle, un système d’information spécifiquement conçu pour soutenir le nouveau réseau optimisé de commerce maritime.
  • Mise en place de rencontres “Business to Business” entre opérateurs économiques de France, d’Italie, d’Espagne et du Liban, afin de développer de nouvelles relations commerciales basées sur les opportunités du nouveau réseau de commerce maritime optimisé.
  • Capitalisation des résultats. Maximisation de la diffusion des résultats et des instruments du projet au niveau national et euro-méditerranéen (sessions de formation et d’information destinées aux organismes publics et privés opérant dans les secteurs du transport maritime et de la logistique intéressés par le transport maritime à courte distance ; participation à l’événement international annuel SIL – Salon international de la logistique et de la manutention Barcelone 2015).
  • Activités de communication et de diffusion, visant à créer une visibilité par le biais des médias sélectionnés dans les pays concernés au niveau méditerranéen.