• novembre 16th, 2020
  • Le sommet sur l’innovation et la numérisation aura lieu le mercredi 18 novembre et constituera l’événement d’ouverture de la MedaWeek Barcelone 2020.
  • L’événement, qui se tiendra dans le cadre de la 14e édition de MedaWeek Barcelone (18, 19 et 20 novembre), attirera des centaines de participants qui partageront leurs connaissances et leurs bonnes pratiques sur les questions clés de l’innovation méditerranéenne et du monde numérique.
  • Le pouvoir disruptif de la technologie est positionné comme une aide fondamentale à la création de richesse dans la région méditerranéenne.
  • L’assistance/participation est ouverte, gratuite et accessible aux entreprises, aux entrepreneurs et aux professionnels, aux experts, aux consultants et aux universitaires. La période d’inscription est maintenant ouverte: https://www.medaeconomicweek.org/register/

 

Barcelone, le 13 november 2020.-  MedaWeek Barcelona, La ‘Semaine Méditerranéenne des Leaders Économiques’ (Mediterranean Week of Economic Leaders), l’événement de référence pour la promotion des économies méditerranéennes, de la coopération commerciale et de la région méditerranéenne dans le monde, ouvre sa première journée par un sommet avec trois forums consacrés à la promotion de trois domaines clés pour les pays méditerranéens dans la phase post-COVID-19, tels que l’innovation, la numérisation et les PME, et l’écosystème des start-ups.

Le sommet mediterranéen de l’innovation et de la transformation numérique qui se positionne cette année comme une thème de premier plan à la suite de la COVID-19, vise à attirer les décideurs politiques, les entrepreneurs et les universitaires de la région méditerranéenne afin qu’ils partagent leurs connaissances et leurs meilleures pratiques sur les questions clés de l’innovation méditerranéenne et du monde numérique et génèrent ainsi de vastes débats qui enrichiront l’économie.

Les forums qui composent le sommet serviront de plate-forme de collaboration pour les entreprises internationales et régionales, les start-ups, les innovateurs, les entrepreneurs et les investisseurs afin de présenter leurs inventions, de discuter des tendances du marché et d’établir des relations commerciales.

Au cours de la journée, l’importance et la nécessité d’offrir de nouvelles réponses basées sur l’innovation et la numérisation pour faire face aux situations d’incertitude seront mises en évidence. Un exemple est l’urgence sanitaire causée par la COVID-19, dans laquelle l’innovation et la technologie se sont positionnées comme les principaux alliés pour atténuer l’impact de la pandémie, en montrant clairement que l’innovation n’est pas une option mais une nécessité.

« Il est temps de réagir de manière coordonnée aux nouveaux défis, car l’innovation et la numérisation sont là pour rester. Leur mise en œuvre s’est accélérée et il n’y a pas de retour en arrière. La façon dont nous travaillons, apprenons, achetons ou communiquons a changé. Nous devons nous préparer à ce qu’on appelle la “nouvelle normalité », dit Anwar ZibaouiCoordinateur général de l’ASCAME (Association des Chambres de Commerce et d’Industrie de la Méditerranée) Il ajoute : « Laisser la Méditerranée à la traîne dans la transformation numérique n’est pas une option. Cette crise passera, mais nous ne devons pas oublier que l’innovation et la numérisation sont la voie de la survie et du développement, le carburant d’un progrès constant et le modèle de l’essor d’une entreprise, d’une nation ou d’une région ».

La Méditerranée a besoin d’une révolution technologique

Les chiffres montrent que 40 % des emplois créés entre 2005 et 2018 l’ont été dans des secteurs à forte intensité numérique. La région méditerranéenne devra créer des millions de nouveaux emploisEn ce sens, le changement technologique menace l’emploi, mais il crée aussi des alternatives.

Le potentiel numérique est illimité, ce qui représente une opportunité pour la Méditerranée. Le pouvoir disruptif de la technologie se positionne ici comme une aide fondamentale à la création de richesse dans la région méditerranéenne, qui compte plus de 500 millions d’habitants et qui peut devenir un centre florissant d’innovation et d’entrepreneuriat si elle s’engage dans un avenir numérique.

Une transition réussie vers la quatrième révolution industrielle garantirait la compétitivité des entreprises et serait un facteur déterminant pour la consolidation industrielle régionale. L’un des objectifs est d’étendre l’écosystème méditerranéen des start-ups et de créer un pôle d’innovation, de créativité et d’entreprenariat. C’est précisément chez les jeunes que l’on trouve les ressources nécessaires pour trouver des solutions aux problèmes urgents. En ce sens, Barcelone s’est distinguée par la création d’un écosystème unique pour l’innovation, la technologie et l’éducation dans la région méditerranéenne.

« Une numérisation et une intégration accrues dans les principales industries de la région pourraient générer des revenus annuels d’environ 45,9 milliards de dollars et des économies de coûts de 30,3 milliards de dollars », déclare Anwar Zibaoui.

Le sommet méditerranéen sur l’innovation et la transformation numérique sera axé sur :

  • Analyser les initiatives numériques dans la région et leur impact potentiel sur la société et les entreprises.
  • Devenir un centre numérique de commerce, d’innovation et d’investissement grâce à l’utilisation de la technologie numérique issue de la quatrième révolution industrielle (4IR).
  • En accélérant l’innovation par l’IA, la RA et la robotique, la région vise à devenir un leader mondial dans l’adoption et l’application de l’IA.
  • Rendre la révolution technologique pertinente et urgente.
  • Se concentrer sur la mise en œuvre. La Méditerranée a un grand potentiel pour construire son écosystème de démarrage pour soutenir le plan de numérisation.
  • Modernisation et numérisation de l’économie méditerranéenne

 

Sur la MedaWeek Barcelona

La MedaWeek Barcelona 2020 est organisée par l’Association des Chambres de Commerce et d’Industrie de la Méditerranée (ASCAME), la Chambre de Commerce de Barcelone, l’Union pour la Méditerranée (UpM), l’Institut Européen de la Méditerranée (IEMed) et le Consortium de la Zone Franche de Barcelona. Une plateforme de coopération commerciale qui vise à stimuler l’économie des régions méditerranéennes en établissant des relations entre les secteurs économiques clés des deux rives de la Méditerranée.

La « Semaine Méditerranéenne des Leaders Economiques » est devenue le principal forum pour la promotion du secteur privé et l’intégration des régions méditerranéennes. Depuis sa création, plus de 20.000 professionnels, hommes d’affaires, entrepreneurs, représentants du secteur public et journalistes ont participé à l’événement.