• mars 8th, 2021

La première partie du 6e Forum méditerranéen du textile (MediTex), le principal forum du textile en Méditerranée, s’est tenue en ligne le 17 février pour souligner l’importance de la conception et de la marque dans l’industrie méditerranéenne de la mode, avec un accent particulier sur l’ère post-COVID-19. Organisé par la Chambre de commerce d’Izmir (Turquie), en collaboration avec l’ASCAME, MediTex 2021 a été un succès, car il a accueilli à la fois des intervenants pertinents sur la scène textile méditerranéenne, ainsi qu’un grand nombre de participants.

Le secteur textile a toujours été l’un des piliers fondamentaux de l’économie méditerranéenne et, malheureusement, il a également été l’un des plus touchés par la pandémie. C’est pourquoi des intervenants sans pareil du secteur public et privé se sont réunis virtuellement dans le plus important forum de l’industrie textile de la région pour souligner la pertinence de la marque et du design pour son rétablissement, et expliquer comment leurs pays, entreprises et organisations s’adaptent aux temps nouveaux.

L’événement a abordé des questions clés pour l’avenir du secteur textile méditerranéen. Tous les intervenants ont parlé de la manière dont l’industrie de la mode devrait être orientée vers les bonnes pratiques dans la production de vêtements, la durabilité, la mode dite lente, le zéro déchet et l’amélioration de la traçabilité. D’autre part, la pertinence de la numérisation du secteur, le poids de la logistique et du transport après COVID-19 et la nécessité de rationaliser les processus ont été soulignés.

Un autre sujet de discussion a été le changement vécu par le consommateur, qui est maintenant plus exigeant, la figure des influenceurs et le rôle social des marques. En outre, l’importance du secteur textile turc dans la sphère internationale, en particulier le secteur du mariage, a également été discutée.

MediTex, animé par le Prof. Dr. Ender Yazgn Bulgun, Ízmir Université d’Economie, Doyen de la Faculté des Beaux-Arts et du Design, a débuté par une session d’ouverture par M. Mahmut Özgener, Président de la Chamber de Commerce Ízmir, M. Omar Moro, Vice-Président de l’ASCAME et Président de la Chambre de Commerce de Tanger-Tétouan-Al-Hoceima, et S.E. Valerio Giorgio, Consul de l’Italie à Ízmir.

La première des sessions, intitulée “Vision nationale”, a été suivie par des intervenants tels que M. Jak Eskinazi, président des associations d’exportateurs de la mer Égée, M. Abdullah Salkım, membre du conseil d’administration de la chambre de commerce İzmir, Mme Arzu Kaprol, créatrice de mode, et Mme Melis Vekiloğlu, directrice générale de SUN Textile.

La deuxième session, intitulée “Vision méditerranéenne et internationale”, a également accueilli un large éventail d’orateurs de haut niveau : M. Emre Kızılgüneşler, vice-président de la chambre de commerce İzmir, M. Marco Temponi, directeur général du groupe Calzedonia en Turquie, M. İdris Onay, vice-président et directeur général de Benetton en Turquie et de l’AEM, Mme Şahika Yörükoğlu Aşkıner, vice-présidente de la Chambre de commerce italienne d’Izmir, fondatrice de Özsimge Tekstil Ltd, Union des exportateurs de la mer Égée, M. Nicola Guerini, directeur général de l’Institut de la mode de Milan, Mme Jeanine Ballone, directrice générale de Fashion 4 Developments, et M. Jacob Adrian, fondateur et directeur général du Conseil arabe de la mode (AFC).

La deuxième partie du Forum textile méditerranéen aura lieu en octobre 2021 et portera sur la numérisation du secteur textile et le textile 4.0, la construction d’une circularité dans l’industrie de la mode et l’importance de la coopération régionale pour la croissance à long terme.

Des événements tels que MediTex aideront sans aucun doute la région méditerranéenne à revenir au centre de la scène internationale en tant qu’opportunité d’investissement plus proche et avec de plus grandes possibilités de développement que d’autres régions du monde. Un secteur textile méditerranéen plus fort, plus moderne et plus compétitif aidera les économies de la région à se redresser.