Development

Vous êtes ici

Undefined

Le projet Foster in Med participe à la Foire de l'Environnement de Tárrega

               

Barcelone, 5 octobre 2015 - L’Association des Chambres de Commerce et d'Industrie de la Méditerranée (ASCAME) sera également présente, à travers de Solartys, dans trois autres foires dans le secteur des énergies renouvelables au cours du mois d'octobre : Greencities & Sostenibilidad, Egética Feria de las Energías y Ecoviure.

L’ASCAME promeut les avantages de l'énergie photovoltaïque, vers un mode de vie plus durable.L’ASCAME au travers du cluster pour l'internationalisation et l'innovation des entreprises solaires espagnoles (Solartys), a participé les 3 et 4 octobre à la « Fira del Medi Ambient » de Tárrega (Foire de l'Environnement), en représentation du projet européen Foster in MED (Favoriser la technologie solaire dans la région méditerranéenne - Développement de la technologie solaire en Méditerranée).   

La « Fira del Medi Ambient » a reçu plus de 12.000 visiteurs et a été suivie par un total de 80 exposants, qui ont présenté leurs dernières nouveautés en matière de véhicules hybrides et électriques, de matériaux de construction écologiques, de chaudières à biomasse, parmi d'autres. Le projet européen FOSTEr in MED avait un stand, où le projet en question et ses résultats ont été exposé. Pendant la foire, Solartys était chargé de répondre aux questions des visiteurs venus voir le stand, en plus de distribuer le matériel promotionnel de projet Foster in MED fournis par l’ASCAME.

L’ASCAME participera également, à travers Solartys, à trois autres foires qui sont des références pour ce secteur, au cours du mois d'Octobre, citées ci-dessous.

« Greencities & Sostenibilidad » (villes vertes et développement durable) (7-8 Octobre, Malaga)

La sixième édition du Greencities & Sostenibilidad accueillera plus de 200 intervenants des secteurs public et privé pour relever tous les défis, discuter des outils et des opportunités qu’offre l'introduction progressive du modèle de ville intelligente dans les villes espagnoles et dans les marchés internationaux en expansion. Cela engendre des possibilités pour les entreprises afin d’améliorer leur compétitivité et leur position sur la scène internationale.

“Egética Feria de las Energías” (Foire des Energies)  (20-22 Octobre Valence)

Egética Feria de las Energías est le lieu de rencontre du secteur de l'énergie en Espagne, il s’agit d’une foire de référence à laquelle les professionnels et les entreprises peuvent connaître les dernières tendances en design, matériaux, technologies et produits. Egética permet à ses visiteurs d'accéder aux derniers produits et services les plus innovants du domaine de la production et de la distribution durable. En outre, cette foire permettra de promouvoir les nouvelles solutions technologiques relatives à l’énergie et à l’environnement et tout ce qui concerne l'efficacité des transports et de la mobilité durable.

Ecoviure (23-25 octobre, Manresa)

Ecoviure est une foire de démonstration de produits, de services et de propositions alternatives pour 

soutenir la « vie verte ». Il s’agit d’un projet participatif créé par des producteurs, des transformateurs, des distributeurs et des consommateurs, ainsi que par des institutions qui se sont mis d’accord sur les critères de sélection de certains exposants qui garantiront une représentation écologique. Lors d’Ecoviure, il y aura des espaces pour des réunions, des conférences, des débats, des tables rondes et des échanges d'expériences. Sera représentée l’activité économique des secteurs de l'agriculture et de l'élevage bio, mais aussi  des technologies propres et de la solidarité.

L'industrie automobile décolle en Méditerranée

Barcelone, le 30 septembre 2015 - L'industrie automobile dans la région méditerranéenne est à son paroxysme, en offrant à un marché automobile international saturé une alternative à l'expansion dans un marché de 400 millions de personnes. L'activité des grands constructeurs automobiles, après s’être consolidée sur la rive nord s’étend maintenant au sud de la Méditerranée. Des pays comme la Turquie, le Maroc, l'Algérie et l'Egypte connaissent aujourd’hui une croissance annuelle et un chiffre d’affaire en crescendo vis-à-vis de ce secteur. L’industrie automobile est en plein essor dans cette région, du fait de sa position stratégique et de ses connections.

Pour mieux comprendre les nouvelles opportunités que l'industrie automobile est en train de générer en Méditerranée, ainsi que les implications socio-économiques engendrées, l’ASCAME (l’Association des Chambres de Commerce et d'Industrie de la Méditerranée) organise le 1er Sommet Méditerranéen de l’Automobile, qui aura lieu dans le cadre de la 9ème édition de la Semaine Méditerranéenne des Leaders Économiques, le 26 novembre, à Barcelone.

Le 1er Sommet Méditerranéen de l’Automobile comptera sur la présence de représentants de gouvernements et de leaders de la production et distribution du secteur. L’objectif sera d’analyser la situation actuelle et les perspectives du secteur et de présenter les différentes expériences et opportunités dans la région et au sein de ses pays où cette industrie se développe tant au niveau de la fabrication que des opérateurs commerciaux. Des pays méditerranéens connaissent déjà une forte croissance, comme l'Espagne avec un taux de 18,5% en 2014. Cependant, les géants automobiles parient sur des pays tels que le Maroc et l'Algérie, qui offrent un potentiel de croissance élevé afin de répondre à la demande d'une classe moyenne en expansion rapide. Un exemple clair est la forte présence des entreprises européennes de renom tel que Renault qui a une grande usine de production au Maroc depuis 2012 (convertie en leader incontesté des ventes dans le pays d'Afrique du Nord avec 227,579 véhicules produits en 2014, dont 90% destinés à l'export). Cette tendance s’intensifie avec la prochaine installation d'une autre usine de l’entreprise française PSA Peugeot Citroën. Concernant la Turquie, il s’agit d’une plaque tournante par excellence pour les constructeurs automobiles (avec 1,1 millions de véhicules produits en 2014, dont 75% destinés à l’exportation).

Cette première édition, analysera l'impact socio-économique dans la région de cette industrie génératrice d’entreprises et de services auxiliaires, qui contribue à la création d’emplois et de richesse. Ainsi, les possibilités de complémentarités entre les deux rives de la Méditerranée représentent une valeur ajoutée qui attire cette grande industrie. Ce forum offre un espace unique pour envisager les opportunités d'affaires dans un secteur qui est en train de devenir l'un des grands moteurs du développement de la région méditerranéenne.

Pour plus d'informations sur le forum, veuillez cliquer ici.

Pour télécharge le communiqué de presse de l'ASCAME, veuillez cliquer ici.

L’ASCAME, porte-parole des PME/TPE méditerranéennes dans le cadre du forum MedCop 21

L’ASCAME, à travers la Chambre de Commerce et d'Industrie de Marseille Provence – CCIMP – pilotera l’atelier  «Focus PME/PMI» : les entreprises méditerranéennes face au changement climatique qui se déroulera le 5 juin dans le cadre du MedCop 21: le forum de la société civile méditerranéenne sur le climat.

Sous le haut patronage du Président de la République française, M. François Hollande, ce forum sera organisé les 4 et 5 juin 2015 à Marseille, en amont de la vingt-et-unième Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques qui se déroulera du 30 novembre au 11 décembre à Paris et dans le cadre de laquelle devrait émerger un nouvel accord international sur le climat, en vue de maintenir le réchauffement mondial en deçà de 2°C.

Lors des deux journées de colloque marquées par des sessions plénières et des ateliers, les principaux acteurs de la société civile méditerranéenne seront invités à réfléchir sur les synergies possibles d’initiatives existantes ou à créer et à formuler des propositions permettant d’intensifier le passage des cadres stratégiques aux réalisations concrètes et de développer des coopérations accélérant le changement.

M. Alaa Ezz interviendra le 4 juin, en tant que Secrétaire Général de la Commission Environnement - Changement Climatique de l’ASCAME, lors de la table ronde intitulée « Bilan et agenda positif de la société civile » durant laquelle seront discutés les résultats des dynamiques de coopération multi-acteurs, les nouvelles formes de coproduction associant la participation des citoyens,  les réponses  aux défis climatiques et l’émergence d’acteurs-clef d’un développement plus soutenable.

Cette même Commission ainsi que la Commission des Energies Renouvelables de l’ASCAME, présidée par la Chambre de Commerce, d’Industrie et de Services de Tanger, feront également part de leurs expertises et de leurs expériences dans le cadre de l’atelier TPE/PME méditerranéennes.

Pour plus d’information et pour vous inscrire, veuillez cliquer ici. 

L’ASCAME participera au World Chamber Congress

Du 10 au 12 Juin 2015, des délégués des chambres de commerce à travers le monde et des hommes d'affaires se réuniront à Turin, pour un congrès mondial et des réunions d'affaires, durant trois jours.

Co-organisé avec la Chambre de commerce de Turin, de l'industrie, de l'artisanat et l'agriculture, la CPI WCF 9ème  World Chamber Congress  prévoit de réunir 1600 délégués de la chambre de commerce de plus de 120 nations différentes; et de faire de cette manifestation une occasion unique pour développer de nouveaux contacts d'affaires.

Sous le thème «Communauté-Identité-Vision", le 9ème Congrès mondial des chambres de commerce comprendra des sessions plénières et des ateliers dynamiques interactifs qui aborderont des sujets au cœur de l'agenda local et international des chambres de commerce. Des experts de renommée internationale et des chefs d'entreprises viendront avec leurs délégations pour en savoir plus sur les dernières questions d'affaires, y compris sur le commerce mondial au 21ème  siècle, sur la finance pour les petites et moyennes entreprises (PME), sur l'entreprenariat des jeunes, sur la mobilité internationale, sur la confiance dans les gouvernements et sur d'autres thèmes pertinents.

Pour en savoir plus cliquez ici :

www.worldchamberscongress.org

 

ASCAME encourage l’énergie solaire par le biais du Forum Solaire de Barcelone

Barcelone accueillera le 6 mai l’événement régional de capitalisation du projet Foster in Med

LES INSCRIPTIONS SONT DÉSORMAIS OUVERTES  Barcelona Solar Forum

POUR CONSULTER LE PROGRAMME VEUILLEZ CLICKER ICI (anglais), et ICI (français).

Dans le cadre de l’événement régional de capitalisation et du séminaire des citoyens du projet FOSTEr in MED, financé par l’UE dans le cadre du programme IEVP CTC MED, ASCAME organisera le 6 mai prochain le Forum Solaire de Barcelone.

ASCAME prend part à cette initiative dans le cadre de son implication au projet FOSTER in MED, et invitera des experts du domaine des énergies renouvelables, ainsi que des entreprises, des autorités publiques, des universités et des organisations à se rassembler à l’auditorium de la Chambre de Commerce, d’Industrie et de Navigation de Barcelone, afin d’analyser l’état actuel, les tendances sectorielles et les perspectives de développement économique liées au secteur.

Le modèle énergétique de la plupart des villes des pays développés montre une forte centralisation et un développement non-durable. Barcelone, en tant que ville méditerranéenne, fait face au défi d’améliorer son approvisionnement en énergie solaire, en faveur d’un modèle énergétique plus durable et ce, tout en consolidant les entreprises du secteur.

Pour plus d’information, veuillez consulter le Secrétariat Général de l’ASCAME : m.cunill@ascame.org

 

 

L’ASCAME et la CCI de Beyrouth soutiennent ensemble la Diète Méditerranéenne

L’ASCAME et la Chambre de Commerce, d'Industrie et d'Agriculture de Beyrouth et du Mont Liban, organisateurs de l’événement MedDiet Mashrek INTERNATIONAL CAPITALISATION, à Beyrouth le 21 avril prochain.

La 21 avril prochain, l’événement MedDiet Mashrek INTERNATIONAL CAPITALISATION aura lieu à Beyrouth, au Liban, en parallèle des expositions Horeca . L'événement est organisé par la Chambre de Commerce, d'Industrie et d'Agriculture de Beyrouth et du Mont Liban (CCIABML) et l'Association des Chambres de Commerce et d'Industrie de la Méditerranée (ASCAME) dans le cadre du projet MedDiet - sur le Diète Méditerranéenne et l'amélioration des produits alimentaires traditionnels - financé par l'Union européenne à travers le Programme IEVP CT MED.

L'événement MedDiet Mashrek INTERNATIONAL CAPITALISATION pourra compter sur de représentants institutionnels importants, le ministère du Tourisme du Liban, la délégation de l'UE au Liban, le Président de la CCIABML et de l’ASCAME, l’UNIONCAMERE et des représentants de l'Association Slow Food, la Fondation Med Diet, le projet Slow Med, le syndicat des propriétaires de restaurants au Liban, le MUCEM et d'autres participants des différents pays de la Région de Mahsrek.

L'événement est une opportunité pour étendre le réseau créé par le projet et pour assurer la participation des parties prenantes du secteur agroalimentaire de la Méditerranée dans la défense et la promotion de la Diète Méditerranéenne, en utilisant les outils et les outputs créées par les activités du projet, tels que le Système de Connaissance sur la Diète Méditerranéenne (Mediterranean Knowledge System) et le Label de Qualité de la Diète Méditerranéenne (Mediterranean Diet Quality Label).

Grâce à cet événement, les participants auront la chance de connaître l'excellent travail qui a été effectué et de savoir comment le respect des traditions de la Diète Méditerranéenne peut être un levier pour le développement économique de la région et une proposition de vente unique pour les PME du secteur agro-alimentaire, ainsi que pour promouvoir le tourisme gastronomique dans la Méditerranée.

Pendant l'événement, la déclaration MedDiet sera signée par les institutions qui soutiennent la Diète Méditerranéenne.

Le projet est mis en œuvre par un consortium euro-méditerranéen composé par le Special Agency Centre of  Services for Enterprises, (Italie);  l'Olive Oil Towns Association, (Italie); la Fondation de la Diète Méditerranéenne, (Espagne); la CEEBA – la Confédération des Associations des Professionnels Egyptiens et Européens (Egypte); la Chambre de Commerce de Tunis (Tunisie); les Routes of Olive Tree, (Grèce); la Chambre de Commerce et d'Industrie de Messénie (Grèce), le Forum of Adriatic and Ionian Chambers, (Italie); l’AEMO- le Spanish Association of Olives Cities, (Espagne); l’ASCAME - l’Association des Chambres de Commerce et de l'Industrie de la Méditerranée, (Espagne); l'Institut National de Recherche Agricole de la Tunisie, la Chambre de Commerce et de l'Industrie de Beyrouth et du Mont-Liban (Liban) et l’UNIONCAMERE (Italie) en tant que chef de file.

Pour plus d'informations sur ce projet, veuillez consulter le site Web http://www.med-diet.eu/

 

L’ASCAME promeut les avantages économiques et environnementaux de l'énergie solaire

Du 14 au 16 Avril 2015 dernier, la 3ème rencontre de gestion du projet FOSTER in MED, financé par l'UE dans le cadre du programme IEVP CT MED, a eu lieu à Tunis, afin de planifier les activités de la dernière année du projet.

L'événement a commencé par un discours de bienvenue M. Mounir Mouakhar, le Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Tunis, qui a souligné l'importance de promouvoir l'utilisation de l'énergie solaire dans la région : il a déclaré que « la Tunisie bénéficie d’un taux d’ensoleillement de plus de 3 000 heures par an. En fait, l'énergie photovoltaïque existe en Tunisie depuis le début des années 1980 : la première plate-forme photovoltaïque en Tunisie a été implantée à Hammam Biadha, près de Siliana, elle a une capacité de 40 000 kWh / an, cela a permis de procéder à l'électrification photovoltaïque des zones frontalières isolées. Mais en dépit de cette situation, le développement de l'énergie solaire dans la région est encore limité par des barrières techniques, financières et des barrières liées au marché ».

« Grâce au projet Foster in Med, nous pouvons sensibiliser les citoyens et les PME sur les avantages économiques et environnementaux de l'énergie solaire par la promotion de ses activités et des résultats ». Des informations sur les possibilités liées à l'énergie solaire sont disponibles à Tunis, au siège de la Chambre de Commerce et d'Industrie, qui est l’un des six points d’information du projet Foster in MED.

Les principales activités à mettre en œuvre au cours de la troisième et dernière année du projet sont : les campagnes de sensibilisation destinées aux étudiants, aux citoyens et aux administrateurs ; la mise en œuvre de formation destinées aux designers, aux PME et étudiants de l'Université ; et la réalisation de projets pilotes, elles doivent être réalisées dans les bâtiments publics de Tunis, de Cagliari, de Beyrouth, d’Aqaba et d'Alexandrie, à titre d'exemple de bonnes pratiques d'intégration photovoltaïque.

Le prochain rendez-vous qui aura lieu à Cagliari le 9 et le 10 Juin, sera dédié aux administrateurs locaux des six pays en vue d'élaborer des documents d'orientation visant à surmonter les obstacles normatifs qui entravent la diffusion des technologies PV en Méditerranée.

Foster in MED est financé à hauteur de 4,05 millions d'euros par l'Union Européenne à travers le programme IEVP CTC Med (le montant total est de 4,5 millions d'euros). Ce projet a pour but de promouvoir l'adoption de technologies innovantes solaires photovoltaïques avec une approche stratégique dans six pays de la zone méditerranéenne : l’Italie, l’Espagne, l’Egypte, le Liban, la Jordanie et la Tunisie.

Site internet : www.fosterinmed.eu

Pages