« Rencontres méditerranéennes » numériques pour promouvoir l'investissement dans la région après la COVID-19

Vous êtes ici

 

  • Le premier MedaMeeting sera axé sur les possibilités d'investissement en Afrique du Nord.
  • Deux tiers des importations des pays du Maghreb proviennent de l'Union européenne, l'Espagne étant l'un des principaux partenaires avec 12 % du total.
  • Les entreprises européennes ne consacrent que 2 % de leurs investissements aux pays de la rive sud de la Méditerranée et 3 % à l'Afrique.
  • Suivez la conversation avec @ascameorg et l’hashtag : #MedaMeetings

 

Barcelone, le 8 février 2021 – L’ASCAME (Association des Chambres de Commerce et d’Industrie de la Méditerranée), avec la collaboration de la Chambre de Commerce de Barcelone, lance une série de nouveaux événements, les « Mediterranean Meetings » (#MedaMeetings) - Exploration des marchés méditerranéens, qui débutera avec la première rencontre sur les marchés d'Afrique du Nord (North Africa Countries Meeting) le mercredi 25 février à 15h30 CET en ligne, pour stimuler la reprise des secteurs clés des économies nord-africaines et faciliter les flux commerciaux dans la phase post-COVID-19.

Les rencontres méditerranéennes (#MedaMeetings) s'inscrivent dans le cadre des initiatives qui concrétisent les propositions du « Plan de relance et un nouveau modèle économique pour la Méditerranée » lancé par l’ASCAME il y a quelques mois, qui vise à relancer la croissance de la région après la crise de la pandémie. Il s'agira d'une série de webinaires pour discuter des questions d'actualité en Méditerranée, telles que l'économie, le commerce, l'investissement et les secteurs industriels clés. Les participants pourront discuter des défis, des tendances, des prévisions et des collaborations futures possibles pour le secteur privé, ainsi qu'établir des réseaux.

Il y aura deux types de rencontres qui formeront le les #MedaMeetings. D'une part, des événements sur les opportunités d'affaires et d'investissement dans différentes régions de la Méditerranée (Europe du Sud, Afrique du Nord et Moyen-Orient) et, d'autre part, des événements qui permettront de promouvoir les économies méditerranéennes et des rencontres avec des entreprises de différents pays du monde (Brésil, États-Unis, pays du Golfe et Afrique subsaharienne). À la fin de chaque webinaire, des réunions B2B en ligne auront lieu entre les participants sectoriels et multisectoriels qui souhaitent y participer.

Les caractéristiques et les opportunités commerciales des pays qui composent l'Afrique du Nord seront présentées lors de la première des réunions, le North Africa Countries Meeting, qui expliquera également les avantages, les bonnes pratiques et les expériences pour attirer les investissements, accroître l'activité économique, faciliter le commerce et la reprise des économies de la région.

La région du Maghreb se trouve à un moment politique et économique clé pour son avenir, devenant encore plus essentielle pour les intérêts économiques et stratégiques de l'Espagne et de l'Europe. « L'économie et l'investissement doivent être prioritaires dans les relations Union européenne-Maghreb », précise-t-il Anwar Zibaoui, Coordinateur général de l’ASCAME. « Alors que les deux tiers des importations des pays du Maghreb proviennent de l'UE, l'Espagne étant l'un des principaux partenaires avec 12 % du total, la balance commerciale de l'Union européenne avec les pays de la région génère un excédent qui compense à peine un tiers de son déficit avec la Chine », ajoute-t-il.

Un autre aspect pertinent du MedaMeeting sur l'Afrique du Nord sera la question de la grande dépendance énergétique de l'UE vis-à-vis des pays du Maghreb : près de 50 % du gaz espagnol provient d'Algérie. Dans ce contexte, les entreprises européennes ne consacrent que 2 % de leurs investissements aux pays de la rive sud de la Méditerranée et 3 % à l'Afrique. Ces chiffres contrastent avec l'augmentation des investissements chinois dans la région de 15% au Maghreb et de 20% en Afrique.

Des présidents de chambres de commerce, ainsi que des représentants des secteurs public et privé d'Afrique du Nord, seront les intervenants de ce premier panel en ligne, au cours duquel ils décriront la situation économique de leurs pays respectifs après le Coronavirus, donneront des exemples d'initiatives mises en œuvre pour y faire face, et présenteront des opportunités d'affaires et d'investissement.

Destinée aux entreprises, entrepreneurs et professionnels, experts, consultants et universitaires, la rencontre en ligne sur les pays d'Afrique du Nord sera ouverte, gratuite et accessible.

Plus d’informations sur cet évènement ici : http://bit.ly/3cYmQFz

Plus d’informations sur l’ASCAME ici : www.ascame.org

  @ascameorg #MedaMeetings

Related Posts