Monténégro : Libérer le potentiel au cœur de la Méditerranée

Vous êtes ici

Vlastimir Golubović, Président de la Chambre d'Économie du Monténégro

Monténégro : Libérer le potentiel au cœur de la Méditerranée

En tant que Président de la Chambre d'Economie du Monténégro, l'un des 300 membres de l'Association des Chambres de Commerce et d'Industrie de la Méditerranée - ASCAME, qui représente les intérêts de millions d'entreprises, je suis heureux d'avoir l'occasion de présenter le potentiel économique de mon pays, une des destinations touristiques et d'investissement les plus prospères du vieux continent et au-delà. 

Depuis le rétablissement de son statut d'État, le Monténégro, en tant que petit État à économie de marché, a accompli des progrès significatifs mesurés par l'augmentation du revenu national et du niveau de vie de sa population. Le dynamisme du développement économique se traduit par des taux de croissance réels élevés, attendus à moyen terme, puisqu'il a été renforcé par la mise en œuvre de projets d'investissement dans les secteurs de l'énergie, du tourisme et des transports.

Le secteur de l'énergie au Monténégro, l'un des moteurs de la croissance économique globale, a connu des changements importants, dont les résultats peuvent être mesurés aujourd'hui par des investissements considérables dans les infrastructures énergétiques. La construction de parcs éoliens à Krnovo et Možura et la mise en service du câble sous-marin d'énergie entre l'Italie et le Monténégro, prévue dans les prochains mois, sont quelques exemples des projets qui indiquent l'engagement stratégique du Monténégro pour valoriser davantage le potentiel dans ce domaine.

L'importance du tourisme en tant que secteur économique stratégique des pays méditerranéens est bien connue et le Monténégro ne fait pas exception. Les résultats records mesurés par le nombre de touristes, le nombre de nuitées et les recettes renforcent la position du Monténégro en tant que destination de plus en plus attractive pour les touristes d'Europe occidentale. Selon les prévisions du Conseil mondial du voyage et du tourisme (WTTC) pour les dix prochaines années, les revenus générés par le tourisme devraient augmenter à un taux moyen de 3,9% par an.

Le premier hôtel "One & Only" en Europe est en construction dans notre pays, tandis que l'attractivité de la destination touristique est également confirmée par la présence de marques hôtelières réputées telles que "Aman", "Regent", "Iberostar", "Chedi", "Hilton", "Sheraton" et "Falkensteiner". Le Monténégro est une destination attractive pour les investissements dans la construction de ports de plaisance, ce qui se reflète dans les nouveaux docks de nos ports avec un nombre croissant de postes à quai et dans l'offre qui comprend toutes les installations nécessaires aux plaisanciers. Le projet de Porto Monténégro, qui augmente ses capacités en offrant l'hébergement de 850 bateaux, a marqué le début de la transformation du Monténégro en une destination de voyage prestigieuse. Le Monténégro est également en train de devenir une destination de croisière de premier plan avec des capacités portuaires impressionnantes, dont Kotor est la deuxième destination de croisière au monde.

Il convient de souligner que le Monténégro s'est engagé à améliorer l'infrastructure routière qui est raisonnablement considérée comme la condition préalable nécessaire au développement social. L'autoroute Bar-Boljare, dont la construction est en cours, contribuera à une meilleure interconnexion entre la région et l'UE. Il aidera également à inclure le Monténégro dans le réseau routier de premier rang avec la possibilité de relier toutes les routes transversales, principales, régionales et existantes dans notre pays en un système de transport moderne. 

Conscient de l'importance des investissements étrangers en tant que condition préalable importante du développement économique du pays, le Gouvernement monténégrin mène en permanence des activités visant à améliorer la situation des investisseurs. La réforme du cadre juridique des investissements, le traitement national des investisseurs étrangers ainsi que les taux d'imposition favorables ne sont que quelques-uns des résultats de cet engagement.

Toutes ces raisons, renforcées par le fait que le Monténégro est membre de l'OTAN et de l'OMC, ainsi que signataire de nombreux accords multilatéraux et bilatéraux de coopération économique et d'encouragement mutuel et de protection des investissements, donnent un bon aperçu de la sécurité de l'environnement commercial au Monténégro, qui est également confirmée par des investissements de plus de 125 pays. 

Enfin, je voudrais souligner que le Monténégro est bien conscient des avantages concurrentiels qu'offre la région méditerranéenne, grâce auxquels le pays est déterminé à renforcer ses relations avec les autres membres de la famille ASCAME, tandis que les investissements et les touristes de ces pays sont plus que bienvenus.