Plusieurs membres de l'ASCAME se sont réunis en réunions statutaires extraordinaires pour unir leurs forces en vue de la relance de la région

Vous êtes ici

 

Le Bureau et le Comité exécutif d'ASCAME se sont réunis en ligne en juin et juillet pour travailler sur un "Plan de relance et un nouveau modèle de développement économique pour la Méditerranée".

Le Bureau, auquel plusieurs membres de l'ASCAME ont participé, a eu lieu le 10 juin et il a été décidé de tenir un Comité exécutif extraordinaire pour approuver un plan avec 100 mesures de rétablissement pour la Méditerranée. Les commissions de l'ASCAME ont également été impliquées dans cette procédure, tout comme les membres de toute la région, qui ont soumis des suggestions et des propositions pour le plan.

Le "Plan de relance et un nouveau modèle de développement économique pour la Méditerranée" contient 100 initiatives axées notamment sur la relance des secteurs de la logistique, du tourisme, de l'automobile, de la santé, du textile et de l'agroalimentaire, et présente également une proposition pour un nouveau modèle de développement économique pour la Méditerranée basé sur l'économie bleue, verte et numérique.

Au cours de ces deux réunions, les membres de l'ASCAME ont eu l'occasion de faire connaître la situation dans leur pays pendant la pandémie de coronavirus et ont exposé les mesures qui étaient mises en place pour faire face à la crise. En ce sens, la situation par pays a également pu être analysée lors de la conférence en ligne sur l'importance des chambres de commerce qui s'est tenue juste avant le comité exécutif.

Le président de l'ASCAME, Ahmed M. El Wakil, s'est montré très satisfait de la proactivité des membres et de toutes les propositions présentées. Il a insisté sur le fait qu'il est temps de commencer à mettre en œuvre toutes les initiatives contenues dans le plan dès que possible, en plus de trouver des synergies avec les programmes européens d'aide au développement.