MEDITOUR 2016: Le pari d’une marque touristique méditerranéenne

Vous êtes ici

Mersin, 30 septembre, 2016 – Le Forum Méditerranéen du Tourisme (MEDITOUR) clôt aujourd’hui sa 7ème édition à Mersin, Turquie, en présentant son pari, aujourd’hui plus que jamais, sur un tourisme uni comme un pilier pour la paix et le développement dans la région. Cette rencontre de référence pour le secteur touristique régional, organisée par l’Association des Chambres de Commerce et d’Industrie de la Méditerranée (ASCAME) en collaboration avec la Chambre de Commerce de Mersin,  a reçu durant trois jours plus de 400 participants, dont des hommes d’affaires, des représentants d’associations sectorielles et gouvernementales, des organisations internationales ainsi qu’une affluence de médias turcs et régionaux.

Meditour 2016 a rassemblé des personnalités turques, comme le Ministre du Tourisme et de la Culture, S.E. M. Nabi Avci, ou le Ministre du Développement, S.E. M. Lütfi Elvan, ainsi que la Commission du Tourisme de l’ASCAME, représentée par son président, M. Jerónimo Perez Casero, une douzaine de représentants du secteur privé et des chambres de commerce de la région méditerranéenne. L’ensemble des participants a adhéré à l’idée que l’industrie du tourisme, en tant que générateur d’emplois et multiplicateur industriel, est fondamentale pour aborder les enjeux socioéconomiques de la région. L’actuel gouverneur de Mersin a déclaré que ce secteur est celui apporte une véritable contribution au PIB non seulement en Turquie,  représentant 11%, mais également dans d’autres pays méditerranéens.

Ainsi, un large éventail d’opportunités pour le secteur a été approché par les participants, abordant notamment le nombre élevé de touristes chinois qui, chaque année, arrivent dans la région ou encore le rôle important que le tourisme du troisième âge jouera dans les prochaines années, ainsi que le besoin de créer une agence de voyage de la Méditerranée.

Les pays de la Méditerranée doivent parier sur la diversification pour être compétitifs à l’échelle globale, étant le secteur des croisières ou maritime l’un des plus puissants aujourd’hui, avec plus de 3 millions d’emplois générés, selon Mme Esencan Terzibasoglu, Directrice de la gestion des destinations et de la qualité de l’Organisation Mondiale du Tourisme  (OMT) durant la conférence.  Le tourisme est la source de création d’emplois la plus importante, particulièrement pour les jeunes sans emploi de la région, a conclu le président de la Chambre de Commerce de Mersin, M. Serafettin Asut.

Plusieurs défis imminents pour l’industrie ont été mis en avant, comme l’importance de développer un tourisme durable avec l’engagement du secteur privé, le besoin d’améliorer la qualité des infrastructures ou encore d’adapter l’offre touristique régionale aux différents profils touristiques.

Parmi les observations finales du forum, mentionnées dans la Déclaration Meditour 2016, il est nécessaire de mettre l’accent sur le pari d’un développement durable permettant de s’inscrire dans la continuité de la croissance régionale, autour d’une offre touristique commune à l’ensemble des pays de la Méditerranée, qui rassemble une grande diversité culturelle et un patrimoine historique. De plus, la création d’une marque touristique pour la région permettra aux pays méditerranéens de coopérer et d’être compétitifs ensemble.

Le tourisme est le meilleur instrument de promotion de la Méditerranée, pour cette raison, les pays de la région doivent coopérer et accroître leur compétitivité conjointement afin de générer des revenus, créer des emplois pour les plus jeunes, contribuer à la paix et la stabilité dans les deux rives de la Méditerranée.

Afin de continuer à promouvoir la consolidation d’une vision globale du tourisme méditerranéen, la prochaine édition de ce forum semestriel se déroulera à Alexandrie, Egypte, en 2018.

Related Posts