L’ASCAME et l’UpM organisent la conférence finale du projet OPTIMED

Vous êtes ici

Barcelone, 21 décembre 2015 - La conférence finale du projet OPTIMED " Rationalisation des Routes maritimes méditerranéennes des ports du sud aux ports du nord-ouest-est " s’est déroulée le 18 décembre au siège du Secrétariat de l'Union pour la Méditerranée (UpM) à Barcelone.

L’événement organisé par l’Association des Chambres de Commerce et d’Industrie de la Méditerranée (ASCAME), la Région Autonome de Sardaigne et la Chambre de Commerce de Beyrouth et du Mont-Liban (CCIABML) avec l’Union pour la Méditerranée, en tant que partenaire institutionnel, a accueilli tous les partenaires du projet OPTIMED, les principaux délégués des institutions gouvernementales des territoires impliqués au projet ainsi que des experts et techniciens du secteur.

Cette conférence a été l’occasion de présenter les principaux résultats obtenus au cours des deux années de la mise en œuvre du Projet OPTIMED et de discuter les perspectives futures du projet. Lors de la conférence, M. Salvatore d’Alfonso, Responsable des Programmes de la Division du Développement Urbain et du Transport de l’UpM a souligné l’importance de la continuité du projet en tant que bonne opportunité pour l’intégration de la zone méditerranéenne. Mme. Gabriella Massidda, Directrice Générale de la Direction des Transports de la Région de Sardaigne a expliqué que cette initiative a renforcé le dialogue entre les rives nord et sud de la Méditerranée et peut contribuer à faire de la Méditerranée le carrefour central des échanges commerciaux et du commerce durable, grâce à une coopération renforcée au sein de la région.

Pendant l’événement, les perceptives des autoroutes maritimes dans la région ainsi que les défis et opportunités de l’intégration du Transport et de la Logistiques pour la zone méditerranéenne ont été présentées et discutées. D’autre part, d’importants représentants des ports de Beyrouth, Barcelone et Sardaigne ont expliqué les défis de l’intensification du transport maritime de marchandises dans leurs régions.

Le projet OPTIMED a conduit à des innovations importantes sur le concept d’envoi de marchandises dans le Bassin Méditerranéen et sur les nouvelles relations économiques basées sur les opportunités qu’implique l’optimisation du nouveau réseau commercial maritime.

En particulier, les activités du projet ont permis de  connecter les rives  du sud-est et du nord-ouest de la Méditerranée, via le nouveau réseau "hub & spoke" ; de concevoir deux nouveaux hubs portuaires (Beyrouth et Porto Torres) et de lancer une nouvelle plate-forme logistique virtuelle

L'Association des Chambres de Commerce et d'Industrie de la Méditerranée (ASCAME), en tant que leader de la capitalisation du projet, a été activement impliquée à ses activités, et notamment à l'organisation des réunions d'affaires entre les opérateurs de la région euro-méditerranéenne et à la promotion du transport maritime à courte durée. Ces activités ont contribué à assurer un transport plus efficace et à promouvoir un modèle logistique caractérisé par une meilleure livraison de marchandises offrant ainsi à la région une plus grande compétitivité.

Bénéficiant d’un budget total de 1,999,403.13€, OPTIMED est un projet financé par le programme IEVP CTC MED, l’instrument financier soutenu par Politique Européenne de Voisinage (PEV) dans le bassin méditerranéen. Il vise à promouvoir de nouvelles opportunités,

installations et compétences ainsi que de nouveaux outils pour améliorer les relations commerciales et les relations entre les opérateurs publics et privés du secteur de la logistique et du transport des ports du sud-est et du nord-ouest de la mer méditerranéenne.

Pour télécharger le communiqué de l'ASCAME, veuillez cliquer ici.