L'ASCAME appelle les dirigeants de la UE à parvenir à un accord sur la relance de l'UE

Vous êtes ici

 

L'ASCAME appelle les dirigeants de la UE à parvenir à un accord sur la relance de l'UE

Barcelone, le 17 juillet 2020 - L'Association des Chambres de Commerce et d'Industrie de la Méditerranée, l'ASCAME, appelle les dirigeants des pays de l'Union Européenne à parvenir à un accord lors de la réunion du Conseil prévue à Bruxelles ce week-end. Tous les pays européens ont été touchés par les conséquences économiques et sociales désastreuses de la pandémie. Cependant, la crise a fait des ravages, en particulier dans les pays du Sud. C'est pourquoi une réponse solidaire en Europe est aujourd'hui plus nécessaire que jamais.

À l'heure où certains pays euro-méditerranéens ont été l'épicentre de la pandémie, l'Union européenne, construite sur le principe de la solidarité, ne peut rester à l'écart à un moment aussi crucial. Une réponse solidaire de tous les États membres européens, à la hauteur de la situation, est plus que jamais nécessaire. En fait, la continuité du sentiment pro-européen, largement répandu jusqu'à présent dans la région méditerranéenne européenne, est en jeu.

La demande d'aide urgente de l'Italie, de l'Espagne, de la Grèce et d'autres pays touchés par une situation de crise sans précédent, doit être satisfaite immédiatement afin d'atténuer le plus rapidement possible la tragédie humaine et économique. Un défi d'une telle ampleur exige clairement plus que les mesures insuffisantes actuelles. C'est pourquoi une nouvelle politique européenne est nécessaire, un nouveau "modèle de développement" qui offre une solution réaliste aux problèmes sanitaires et économiques, tout en stimulant le commerce et l'investissement, comme celui inclus dans le "plan de relance et un nouveau modèle de développement économique pour la Méditerranée", que nous avons récemment lancé à l'ASCAME.

La stratégie de relance doit viser une croissance plus forte, ce qui ne peut être réalisé sans une bonne gouvernance, ni sans une forte cohésion sociale et territoriale en Europe. Tous ces aspects doivent constituer les principaux piliers du nouveau modèle de développement.

Il est urgent de relancer l'économie pour éviter l'asphyxie économique et financière, mais il faut jeter au plus vite les bases d'un modèle de développement économique nouveau et différent, fondé sur la promotion de l'économie numérique et de l'innovation, une révolution verte grâce aux énergies renouvelables et un engagement en faveur de l'économie de la mer.

L'économie mondiale et européenne tente de se libérer des restrictions de circulation imposées par le coronavirus, mais le processus est loin d'être facile. La Banque centrale européenne a été à l'avant-garde de la réponse économique de la zone euro à la crise du COVID-19. Alors que les dirigeants politiques s'efforcent d'élaborer une réponse budgétaire commune, la BCE a donné à la zone euro toute l'aide dont elle a besoin pour atténuer un ralentissement catastrophique et maintenir la stabilité financière. Toutefois, la reprise n'en est qu'à ses débuts.

L'assouplissement de l'orthodoxie budgétaire et des déficits des pays est essentiel à la survie des économies européennes. Enfin, il est temps d'apporter une aide directe aux entreprises et aux travailleurs, tout en préservant les emplois et en offrant un large éventail de prestations sociales. Les institutions européennes doivent apporter une réponse commune et urgente aux demandes des pays méditerranéens afin de garantir l'avenir de l'ensemble de l'Union européenne.

Related Posts