Excellente acceptation du Plan de relance pour la Méditerranée par les principales organisations et partenaires

Vous êtes ici

 

L’ASCAME a présenté son « Plan de relance et nouveau modèle économique pour la Méditerranée », lancé il y a quelques mois, aux principales institutions gouvernementales et non gouvernementales nationales, régionales et internationales. En conséquence, il a reçu des réponses très positives et encourageantes à toutes les activités de collaboration internationale spécifiées dans le plan, qui sont déjà en cours et seront intensifiées dans les prochains mois.

Le plan a été partagé avec des chambres de commerce, des partenaires institutionnels, des gouvernements, des banques de développement et d'investissement, des associations et organisations de tourisme, de logistique et d'innovation, entre autres, dans le but d'unir les forces des principaux acteurs de la région et au-delà pour le mettre en œuvre et travailler ensemble à la reprise économique.

L’ASCAME a reçu a des réactions et des contributions très intéressantes et pleines d'espoir de la part d'organisations de premier plan comme l'Union européenne, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, l'Organisation mondiale du tourisme, la Banque européenne d'investissement, l'Organisation de coopération et de développement économiques et des gouvernements méditerranéens parmi beaucoup d’autres.

Le « Plan de relance et nouveau modèle économique pour la Méditerranée » comprend plus de 100 initiatives visant à réactiver les secteurs les plus touchés après la crise COVID-19, tels que le tourisme ou l'industrie automobile, et jette également les bases d'un nouveau modèle économique qui soit inclusif, intégré et durable pour la région.

L’ASCAME et ses membres, les principaux représentants du secteur privé méditerranéen ont participé à la création de ce plan lors de différentes réunions coordonnées par l’ASCAME, où il a été possible d'avoir une vision globale de la région et des problèmes rencontrés par chaque pays.

Le Plan de relance est complémentaire au Plan stratégique 2018-2022 de l’ASCAME qui est en cours d’application sous le mandat d’Ahmed M. El Wakil.

Les Chambres de commerce sont essentielles dans le processus de redressement de la région, compte tenu de leur réseau sur le territoire et de leur connaissance des problèmes réels des entreprises. Cela a été démontré lors de la conférence sur les chambres de commerce qui s'est tenue en juillet et à laquelle ont participé des dizaines de Chambres de commerce méditerranéennes.

L’ASCAME est optimiste quant à la mise en œuvre du plan de relance et espère que dans les prochains mois des initiatives concrètes verront le jour et que de nouveaux acteurs se joindront à un processus de relance fort et coordonné.

Related Posts