Berlin a accueilli le 1er Sommet de la Méditerranée, axée sur le renforcement des relations euro-méditerranéennes

Vous êtes ici

 

L’Association Euro-Méditerranéenne-Arabe (EMA e.V) a organisé le 1er Sommet Méditerranéen avec le support de l’ASCAME, AWE et Commerzbank. L’ASCAME a été ravie de soutenir son membre, l’Association Euro-Méditerranéenne-Arabe dans le lancement d'un événement très intéressant et crucial qui a rassemblé de nombreux acteurs clés de la région euro-méditerranéenne.

Plus de 100 représentants de haut niveau et parties prenantes issus de la diplomatie, du secteur privé, du monde des affaires, de la politique et de la société civile ont débattu des perspectives de renforcement de la coopération régionale et de nouvelles possibilités.

Le Sommet a donné lieu à un débat animé sur les réalités et les défis de la situation économique dans la région méditerranéenne ou l’ASCAME a été représentée par son Vice-Président au nom de l’Italie, M. Garzia qui a signalé que l’EMA es le seul membre allemand de l’Association des Chambres de Commerce et d’Industrie Méditerranéennes.

M. Garzia a déclaré que “la coopération entre les pays du bassin Méditerranéen est fondamentale”. En ce qui concerne les relation Euro-Méditerranéennes, il a affirmé que “il reste encore beaucoup à faire pour assurer une saine concurrence entre les pays européens, car l'écart entre eux reste important. C'est pourquoi il est essentiel de créer des consortiums pour faire face aux grandes puissances mondiales.” Il a souligné également les plans de la Commission de Travail de l’ASCAME « Formation et Education » présidé par son institution, qui visent à la mise à niveau de la formation et de l'éducation à l'échelle méditerranéenne, notamment par la promotion de l'échange de connaissances et d'expériences.

L'ancien Secrétaire Général de l’Union pour la Méditerranée (UpM), S. E. Fathallah Sijilmassi a souligné l'importance de trouver de nouveaux modes de coopération pour tous les acteurs de la région méditerranéenne et du Moyen-Orient. Il a ajouté que « L'UE devrait se concentrer davantage sur le Sud, par exemple en ce qui concerne le commerce et l'investissement ou les femmes et la jeunesse. Les jeunes femmes chefs d'entreprise et les femmes occupant des postes de direction, en particulier, constituent un atout dans la région méditerranéenne ».  

S.E. Jawad Al Anani, ancien Vice-premier Ministre et Ministre des Affaires Étrangères de Jordanie a appelé à plus d’ouverture. Il a déclaré : « Il ne faut pas avoir peur de la coopération. Les peuples de la région méditerranéenne interagissent entre eux et avec les étrangers depuis des milliers d'années. »

L’EMA membre de l’ASCAME depuis plusieurs années, est une organisation destinée aux hommes d’affaires et entrepreneurs. Elle œuvre pour le développement de la coopération et la compréhension entre l’Allemagne, l’Europe et les régions de la Méditerranée et du Proche Orient. S’adressant à tous les secteurs et à tous les pays de ces régions, l’EMA met en relations les décideurs et les multiplicateurs issus du monde politique, économique et académique. De cette manière, elle a fait ses preuves en tant qu'excellente plateforme d’échange et interlocuteur indépendant et fiable pour la région.

Pour plus d’informations veuillez cliquer ici

Related Posts