ASCAME et des partenaires européens débattent autour des défis et des priorités en matière de développement en Egypte et dans la région méditerranéenne

Vous êtes ici

 

Le Caire, le 12 avril 2017 - L'ASCAME s’est réunie ce mercredi au Caire, en Égypte, avec le Directeur Général de la Politique Européenne de Voisinage et des Négociations d'Elargissement (DG NEAR), Christian Danielsson, l’Ambassadeur de l'UE en Egypte, Ivan Surkoš, et le Chef d'Unité du Moyen-Orient, Michael Miller, pour discuter de la situation économique régionale ainsi que des moyens de renforcer la coopération économique et soutenir la stabilisation dans la région.

Etaient présents lors de cette réunion les Présidents de la Fédération des Chambres Egyptiennes (FEDCOC), la Confédération des Associations Economiques Européennes d’Egypte (CEEBA) et des chambres bilatérales Egypte-UE ainsi que d’autres chambres des pays méditerranéens, qui ont débattu autour des programmes actuels et potentiels en faveur de l’inclusion et du développement économique durable en Egypte et dans la région.

Tous ont convenu que le moment d'une coopération concrète était arrivé afin de promouvoir le libre-échange et soutenir la création d'emplois, en particulier par le soutien des PME, en tant que moteurs de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme régional et mondial, et les flux migratoires illégaux.

Les OSE ont remercié la CE pour son soutien continu et ont affirmé leur engagement envers les principes de Barcelone et le FTA EuroMed. Ils ont néanmoins demandé un soutien supplémentaire non financier pour développer des programmes dans la région méditerranéenne en se concentrant sur:

  • Soutenir les réformes visant à améliorer le climat des affaires, en mettant l'accent sur les études législatives comparatives et la réglementation; l'adoption de meilleures pratiques, en commençant par les problèmes pour lesquels la région a besoin de réformes rapides telles que la sortie du marché et la faillite, les licences, l'attribution des terres, le libre-échange, etc
  • Soutenir la coopération régionale et des pays tiers par le biais d’instruments clés tels que les partenariats et les entreprises
  • Soutenir l'employabilité des jeunes grâce à une formation professionnelle certifiée, qui attirera également des investissements et augmentera les rapatriements de travailleurs à l'étranger comme principale exportation pour le sud
  • Faciliter l'accès au financement des PME afin d'accroître la valeur de l'économie et créer des emplois, en particulier chez les jeunes

L'ASCAME, en tant que représentant principal du secteur privé méditerranéen, assurera la liaison directe avec l'UE au cours de la prochaine période pour promouvoir d'autres IDE dans le sud de la Méditerranée, dans des secteurs tels que les industries de l'alimentation automobile, les TIC, la vente au détail et la franchise, ainsi que le transfert d'expertise sur les incubateurs, les sous-couches et la formation professionnelle.

Agenda Date: 
Vendredi, Avril 28, 2017 - 12:45

Related Posts