ASCAME encourage de nouveaux domaines d'investissement par l'intermédiaire du nouveau projet européen MAIA-TAQA

Vous êtes ici

 

« Mobiliser de nouveaux Domaines d'Investissement et Ensemble améliorons la Qualité de Vie pour Tous », tel est l'objectif du projet européen « MAIA-TAQA », récemment lancé, dont le coup d'envoi a été donné les 2 et 3 octobre au Centre Grec pour les Énergies Renouvelables et l'Économie (CRES). L'ASCAME, en tant que l'un des partenaires du projet et co-organisateurs de l'événement, a activement promu les principales activités de MAIA-TAQA.

L'événement de lancement de MAIA-TAQA a été l'occasion de présenter les principaux objectifs et actions prévus dans le plan du projet, qui sera mis en œuvre au cours des 3 prochaines années, principalement dans 6 pays méditerranéens que sont la Grèce, l'Égypte, l'Italie, la Jordanie, le Liban et l'Espagne. Son objectif est d'encourager de nouveaux domaines d'investissement et de promouvoir la coopération technologique entre les PME Euromed. De plus, le projet contribuera à surmonter les obstacles réglementaires qui pourraient freiner le développement de ces services d'efficacité des ressources (ER), par exemple, par la mise en place d'un "système de bons" qui soutient l'achat de services innovants des ER pour les PME.

En outre, l'événement de lancement a souligné l'importance de créer des synergies avec d'autres projets MED, ainsi que la nécessité de rassembler l'ensemble des acteurs de ce secteur afin de construire un réseau méditerranéen plus performant. Enfin, une conférence de presse a été organisée afin de présenter le projet MAIA-TAQA, sa feuille de route ainsi que ses activités futures aux principaux médias méditerranéens.

De nombreux organismes bénéficieront de ce projet, tels que les PME, notamment celles du secteur des énergies renouvelables, les entreprises et les professionnels, les distributeurs et vendeurs de technologies, les associations professionnelles et les chambres de commerce, les institutions nationales et sectorielles, les centres de recherche, les universités ou les doctorants.

Le projet MAIA-TAQA, dans le cadre du Programme ENI CBC Med, est mis en œuvre par un consortium dirigé par le Centre Grec pour les Énergies Renouvelables et l'Économie (CRES) et composé de 7 partenaires : la Confédération des Associations d'Entreprises Egypto Européennes (CEEBA), le QUIPO, la Chambre de Commerce de Jordanie (JOCC), l'Industrial Research Institute, l'Académie Arabe des Sciences, de la Technologie et des Transports Maritime, l'Association des Chambres de Commerce et d’Industrie de la Méditerranée (ASCAME) et UTILITALIA. Elle compte également 3 partenaires associés : la Chambre de Commerce d'Alexandrie, l'Association de l'Industrie Solaire Grecque et le Centre Libanais pour les Économies d'Énergie.

Le projet MAIA-TAQA bénéficie d'un financement de 3,1 millions d'euros (dont 2,8 millions d'euros de cofinancement par le Programme ENI CBC Med).

Related Posts